Je m’appelle Pascal MABILLE

a

J’enseigne la guitare par passion depuis toutes ces années en espérant aider tous ceux qui

veulent atteindre leurs objectifs.

  Qu’ils soient professionnels ou

tout simplement en cursus loisir  

Je vais m’efforcer de vous

livrer toutes les informations

nécessaires pour que vous progressiez

le plus rapidement possible.


Mais ne perdez pas de vue que:

 

Le temps consacré au travail de l’instrument dépend de vos objectifs. Un professionnel peut avoir à travailler entre trois à quatre heures par jour pour simplement maintenir son niveau, mais si vous êtes débutant, une demi-heure de travail par jour peut suffire à vous faire progresser régulièrement. Pour la guitare comme pour tout instrument, rien ne remplace une pratique régulière, et il est plus efficace de travailler un peu et chaque jour que beaucoup, mais plus rarement. Le niveau d’un guitariste ayant tendance à évoluer par paliers, il peut être intéressant de passer de temps à autre une période prolongée à travailler beaucoup votre instrument, de manière à franchir une fois pour toutes certaines limites.Idéalement, votre temps de travail devrait commencer par un échauffement à vitesse lente ou modérée, suivi d’une première phase d’exercices techniques tels que travail de gammes, de motifs, lecture à vue, travail au métronome, etc. Une seconde phase, celle-ci plus musicale, peut être dédiée au travail de pièces déjà connues, au déchiffrage ou l’analyse de nouvelles pièces, à l’improvisation ou la composition, etc. L’équilibrage entre ces deux aspects du travail de l’instrument n’est pas sans importance : le travail de la technique seule, aussi fascinant qu’il puisse être, peut aussi être musicalement stérile. Notez d’autre part qu’aussi bien techniquement que musicalement, il est souvent plus efficace de travailler sur un matériel nouveau que d’en rejouer un autre trop bien connu.Si vous devez jouer beaucoup et longtemps dans une même journée, surveillez de près votre fatigue musculaire, évitez de jouer en force, et faites une pause dès les premiers signes de tension dans les bras ou les mains. Dans tous les cas, même si vous n’en éprouvez pas le besoin, faites au moins une pause de dix minutes toutes les heures : posez votre instrument, levez-vous et étirez-vous. Quel que soit le temps passé ou l’énergie consacrée à jouer, n’oubliez pas que le but principal est de vous faire plaisir.